Eaux minérales oubliées d'Aquitaine

Publié le par Julien Gonzalez

EAUX MINERALES OUBLIEES D'AQUITAINE

GAMARDE-LES-BAINS (Landes)


092500356882.jpg
DSCN0592.JPG

Connus depuis 1515 environ, les bains de Gamarde ont vécu une existence chaotique jusqu’en 1906.

C’est à partir de cette année que se situe la grande époque de GAMARDE-les-Bains, qui durera jusqu’en 1926 : plus de 2000 curistes jusqu’en 1914, classement de la commune dans la liste des stations balnéaires et thermales par la compagnie des chemins de fer du Midi, décision de la municipalité d’ajouter la mention « les-bains » au nom de Gamarde.

Pendant la 1ère guerre mondiale, de 1914 à 1918, la station est utilisée par l’armée comme centre de convalescence pour les poilus blessés.
Le succès ne se dément pas dès l’armistice, et la société des eaux minérales de Gamarde élargit le champ de ses activités à la vente et à l’expédition de ses produits dans la France entière. Le taux de fréquentation de l’établissement en fait la 2ème station thermale des Landes.

Hélas, en 1926, l’importance des travaux à réaliser pour la mise aux normes sanitaires entraîne un grave désaccord entre les propriétaires, et c’est la descente aux enfers, jusqu’à la suspension de l’autorisation d’exploitation des eaux de Gamarde par arrêté ministériel du 6 décembre 1955.

Toutes les tentatives volontaristes ultérieures de la municipalité de Gamarde pour relancer l’activité thermale n'avaient pas jusqu’ici été couronnées de succès, mais ce n' est plus le cas désormais, une nouvelle utilisation des propriétés des eaux de Gamarde ayant depuis peu été mise en oeuvre par une dynamique société spécialisée dans la naturopathie !



GAZINET (Gironde)

144225084198.jpg

COURS-LES-BAINS (Gironde)

124826764661.jpg
123618771730.jpg

 

LABETS (Pyrénées-Atlantiques)





VILLENEUVE-DE-MARSAN (Landes)


Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article