Sortie de mon deuxième livre sur les eaux minérales disparues : "Histoires d'eaux minérales oubliées en Nivernais"

Publié le par Julien Gonzalez

 



Texte figurant au dos de couverture de ce livre :

 

Trois ans après "En Bourgogne, les villes d'eaux oubliées", Julien GONZALEZ revient sur le thème des eaux minérales de la Nièvre avec de nouveaux documents inédits.

 

Qui se souvient encore aujourd'hui que la Nièvre fut, il y a peu, une contrée riche en eaux minérales ? Si la station thermale de Saint-Honoré-les-Bains reste seule en exploitation et si l'ancienne station thermale de Pougues-les-Eaux est encore présente dans les mémoires, la Nièvre compta d'autres sources minérales aujourd'hui oubliées à Anthien, Decize, Garchizy et Saint-Parize-le-Châtel. Ces sources minérales, véritables curiosités géologiques, furent pourtant fréquentées et même vénérées dès l'Antiquité. Elles connurent leurs heures de gloire au début du XXème siècle. A cette époque, les eaux minérales nivernaises étaient expédiées jusqu'en Afrique et en Indochine. Mais après la Première Guerre Mondiale, les bouleversements économiques des années 1930 puis la concentration de l'embouteillage des eaux minérales entre les mains de quelques grands trusts alimentaires après 1960 finirent par ruiner les petits exploitants des sources minérales de la Nièvre. Petit à petit, ces sources minérales nivernaises, autrefois si connues, ont disparu des mémoires. Seuls subsistent quelques bouteilles précieusement conservées par des nostalgiques, de belles étiquettes et des bâtiments abandonnés voire ruinés. Il y a pourtant là un véritable trésor qu'il faut redécouvrir et préserver. C'est à la rencontre de ce patrimoine naturel, culturel et historique de la Nièvre que Julien GONZALEZ vous invite dans ce livre.


Vous pouvez vous procurer ce livre format A 4 (21 x 29,7 cm) de 100 pages (dont 12 pages couleur en hors-texte)  en m'envoyant un chèque de 29 euros (25 euros + 4 euros de port) à l'adresse suivante : Julien GONZALEZ, 22 rue Turgot, 21000 Dijon.

Quelques documents inédits que vous pourrez découvrir dans ce livre :


 

Les employés de l'embouteillage des eaux de Saint-Parize-le-Châtel posent devant le kiosque de la source des Fonts-Bouillants vers 1905
 

Affiche publicitaire de la  Société anonyme des eaux minérales de Saint-Parize-le-Châtel des années 1910.
 

  Le forage de la source Lazare François à Anthien en 1899

Commenter cet article